2011-07 Noirmoutier & O’Abandonado

/2011-07 Noirmoutier & O’Abandonado

.

.

.

.

.

Noirmoutier & O’Abandonado

Amis Ferraristes, bonjour !

Merci pour votre participation enthousiaste du week-end du 14 Juillet 2011, sans laquelle cette manifestation ne pouvait avoir lieu. Dommage qu’une fois encore, le temps n’ait pas été de la partie.

Dès le 14, certains sont déjà sur l’île pour profiter de ce week-end du 14 Juillet et il fait beau.

Vendredi 15 au matin, d’autres inconditionnels arrivent pour prendre possession des lieux.

Vers 19 heures, le groupe d’irréductibles, toujours prêts à se fendre la tronche, répond présent pour prendre la direction du restaurant l’Etier où Patrice et son épouse nous attendent. Après le cocktail de bienvenue, les traditionnels fruits de mer dont la qualité est toujours aussi surprenante, suit le homard, accompagné de la petite sauce qui va bien. Lorsque le personnel a desservi, pas de reste dans les assiettes… Bizarre… Dessert et il est déjà minuit, l’heure du dodo.

Merci à Patrice ainsi qu’à son staff pour l’accueil et la table.

Samedi 16, accueil des membres de Scuderia Passion autour d’un café avec croissants et pains au chocolat.

Remisage des voitures en exposition pour la journée sous l’oeil d’un vigile pour la sécurité de nos maîtresses noires, jaunes, grises, et la tranquillité des propriétaires.

De 10 heures à 12 heures, visite de l’unité de construction des Trowller 12-14-17 mètres, du début du moulage des coques à l’assemblage des éléments en passant par la pose des accessoires électriques, mécaniques et la décoration intérieure, soit, étape par étape, la ligne complète, de ces bateaux, avec essais en bassin avant livraison.

Merci aux responsables de chez Bénéteau CNB (M. Corbrejaud et M. Mignal) de nous avoir reçus un week-end.

Et déjà 12 heures… heure de l’apéritif à 800 mètres. Et nous voilà à La Marine où le jeune chef Alexandre et son épouse nous reçoivent. Dommage : l’apéritif qui devait être servi sur la terrasse n’a pu avoir lieu (le temps, toujours). Cela n’a pas altéré la bonne humeur ni l’humour de notre groupe de passionnés.

La découverte des saveurs accompagnant l’apéritif et les assortiments de toutes natures mettent en avant le savoir d’un chef.

Que dire du déjeuner qui a suivi, dessert compris, toujours dans la même lignée, si ce n’est que d’y mettre la mention très bien.

Merci Alexandre pour ce déjeuner, merci aussi à votre personnel.

C’est la première fois que le club va à l’étoilé en groupe.
(Alexandre a été formé par Marcx-Paineau et, excusez du peu, M. Guérard).

Et il faut se rabattre sur le plan B: régate et ballade en mer sont annulées pour raison de sécurité.

Alors embarquement dans le gratibus direction Noirmoutier pour la visite de l’aquarium. Avec la complicité de Fanny, du staff de l’aquarium, l’on nous dispense d’une attente fastidieuse pour assister au spectacle des otaries avec numéro de jonglage surprenant. Puis visite des autres bassins (il y avait quand même beaucoup de monde).
Enfin, attendre le gratibus pour le retour à l’Herbaudière sous le déluge.

20 heures, super apéritif avec remise des prix Bénéteau Cup (en lieu et place du dimanche).

Puis dîner champêtre aux Ets Gendron-Bénéteau où deux musiciens animent la soirée avant de mettre le feu (rock, madison, sketch hilarant). Super ambiance qui nous laissera des souvenirs.
Bravo Messieurs, quel talent !

Et il est 1 heure 30 du matin. Mais voilà une soirée comme on les aime.

Dimanche 17, 9 heures 30.
Avec quelques défections d’amoureux de la grande bleue, embarquement à bord de deux bateaux anciens pour la découverte côté Est de la côte touristique. Après avoir été secoué à la sortie du port, le convoi se dirige vent arrière vers le Bois de la Chaize et la plage des Dames où les deux bateaux pourront mouiller pour la pause sous un soleil timide.

A bord de l’O’Abandonado, le Capitaine Archambaud, accompagné de l’équipage, s’affaire pour nous préparer un casse-croûte (huîtres, charcuterie) arrosé de Muscadet, Sauvignon, rosé, rouge, de quoi nous donner beaucoup de regrets pour la sortie manquée de la veille. Mais devant le must d’un mini déjeuner à bord, cela réconcilie avec la vie.

Et retour vers le port où quelques uns furent baptisés sous l’oeil bienveillant de notre cher président.

Arrivée au port et un café pour certains, des crêpes pour d’autres.

L’heure tournant, comme d’habitude, les groupes de voitures s’organisent pour faire route ensemble afin de regagner nos domiciles et nos emmerdes.

Merci à toutes et à tous, Patrick JOUAN

Mention bien également pour M. Rieilland (Bord à Bord) et M. Gervais (Gendron-Bénéteau) pour leur accueil.

Photos
2019-02-02T02:16:07+02:0017 Juil 2011|Compte-Rendus Sorties, Programmes|
Scudéria Passion utilise des cookies et utilise des données personnelles que vous avez données via le formulaire de contact Informations Accepter

Cookies et utilisation des données personnelles

Les cookies sont utilisés pour améliorer son interactivité. Nous nous engageons à respecter la réglementation en vigueur applicable au traitement de données à caractère personnel et, en particulier, le règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 applicable à compter du 25 mai 2018 ainsi que la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés modifiée par la loi n°2018-493 du 20 juin 2018 relative à la protection des données personnelles. INFORMATIONS